• Son
  • Voix
  • Ambiance

L’actualité musicale en ce mois de juin est plutôt dense et me revoici en concert deux jours seulement après le concert de Bon Jovi relaté sur ce site. Au programme le concert d’AC/DC au Stade de France!

J’ai connu le groupe AC/DC après la mort de Bon Scott le chanteur australien emblématique disparu trop jeune à l’âge de 33 ans. C’est donc à travers l’opus “Back In Black” paru en 1980 que j’ai découvert la nouvelle voix du groupe: Brian Johnson. Je suis ce groupe depuis et évite de rater ses concerts dès lors qu’il passe à Paris. Encore une fois j’étais donc présent à leur concert au Stade de France en ce vendredi 18 juin 2010.

(17h30, le stade se remplit dans l’attente de la première partie à 18h30)

Je passerai la première partie Killing Machine qui selon moi ne représente pas beaucoup d’intérêt musical et je vais rapidement vous parler de la seconde première partie (!): slash.
Slash peut très certainement être considéré comme l’un des plus grands guitaristes et il obtint ses lettres de noblesse lors de sa présence dans le groupe Guns N’ Roses. Malheureusement la cohabitation avec Axl Rose devenue impossible, Slash quitta le groupe et se lança dans sa propre formation. Guns N’ Roses existe toujours et leur dernier album “Chinese Democracy” vaut le détour.

(Slash enflamme littéralement le stade)

Slash nous fera l’immense honneur de reprendre des titres des Guns N’ Roses. Mon seul regret reste que le chanteur de la formation est loin d’être à la hauteur vocale de Axl Rose. Ce fut néanmoins un bien agréable moment de quoi nous mettre en bouche pour le mega groupe qui va entrer sur scène à 21h pour deux heures de concert mémorable!

(un look reconnaissable entre mille)

AC/DC entame ce concert avec la chanson Rock ‘n roll train issue de leur dernier album Black Ice paru en 2008. Le concert enchaine succès après succès dans une ambiance absolument fantastique: ils sont attendus par la foule nos lascars!

(Angus Young “survoltage” nous envoie des riffs bien caractéristiques d’AC/DC)

Il faut dire que nos bonhommes ne sont plus des jeunes premiers. Brian Johnson a gentiment fêté ses 63 balais et Angus Young 55! Ne vous attendez pas pour autant à un concert pépère…le spectacle fait à mon sens partie des meilleurs! Il faut voir AC/DC en concert pour s’en convaincre.

(le proscenium atteint le tiers du stade ce qui permet une proximité avec le public dont Angus ne se privera pas)

Le son subit quelques échos liés à la configuration du lieu ce qui n’empêche pas Brian Johnson de nous faire une belle prestation.

(Brian Johnson aura su s’imposer dans ce groupe sans jamais vouloir imiter Bon Scott)

Un peu avant 23h, le concert se termine comme souvent par “For Those About To Rock We Salute You” et ses canons, dignes de ceux de Navarone, qui résonnent dans le stadium. Un grand moment. J’en ai encore la chair de poule!!!

(pas de doute, il s’agit bel et bien d’AC/DC)

Le groupe occupe formidablement bien l’espace de cette grande scène et ne lésine pas sur son énergie (dans tous les sens du terme).

(Une musique efficace et une rythmique parfaite, l’expérience des années)

Chapeau bas Messieurs, nous avons passé un moment insensé! Et en plus j’ai retrouvé des potes au concert de quoi rendre ce moment encore plus agréable!!! Je crois que les quelques 80.000 spectateurs auront apprécié.

(Brian Johnson est aussi un vrai passionné d’auto vintage)

Terminons si vous le voulez bien en apothéose avec cette vidéo qui vous propose de vivre l’ambiance. Au programme “Shoot To Thrill” parue dans l’album “Back In Black”

(AC/DC: Shoot To Thrill, durée 5mn44s)

Les roadies remballent déjà et le groupe s’en va pour sa prochaine prestation à Dresde en Allemagne le 20 juin. Long live Rock ‘n roll!

Cette vidéo est également disponible sur YouTube

AC/DC Setlist Stade de France, Saint-Denis, France 2010, Black Ice