Club Ferrari France – Maranello 2018

Il est des voyages plus mémorables que d’autres. Pour tous les passionnés du cheval cabré, un déplacement à Maranello, fief de Ferrari, est comme un déplacement à Lourdes. Religieusement, nous visitons le sanctuaire de l’automobile, un lieu où la passion automobile est ressentie à chaque coin de rue, dans les yeux ébahis des badauds qui déambulent dans la ville entièrement dévouée à Ferrari.

Toutes les automobiles estampillées du célèbre Cavallino Rampante sortent de Maranello. Venir ici c’est revenir sur les traces d’Enzo Ferrari, de ses automobiles, mais aussi de votre Ferrari si vous êtes l’heureux propriétaire de l’une d’entre elles.

Le Club Ferrari France nous propose de passer quelques jours à Maranello. Ni une, ni deux, je réponds favorablement à l’invitation. Revenir à Maranello (je suis venu en 2011 avec ma F355 berlinetta) n’est pas pour me déplaire et partager ce moment avec mon fils revêt une émotion toute particulière.

Cette fois-ci c’est en avion que nous faisons le déplacement car notre séjour est assez court (3 jours sur place). Mais nous reviendrons en Ferrari c’est sûr !

Le programme proposé est très alléchant. Notre première matinée est dédiée à la visite du musée Ferrari de Maranello.

Ce musée change très régulièrement de par le parc automobile présenté. Alors on déambule et traversons les années de la marque. Des pépites, des raretés vous raviront. Ce musée est accessible à tous alors ne vous en privez pas !

En vidéo la salle des victoires.

Non content de nous proposer cette première visite, l’organisation du club nous propose un déjeuner dans un lieu absolument mythique, connu et reconnu de tous, fréquenté entre autres par les pilotes de F1 de la Scuderia Ferrari. Vous l’aurez deviné il s’agit du prestigieux Montana dont la figure emblématique n’est autre que Rosella. Un déjeuner à l’italienne comme on les aime. On est bien chez nous !

On ne peut s’empêcher une pensée soutenue et émue pour Michael Schumacher qui a marqué de ses victoires, de son talent et de sa gentillesse les lieux. #KeepFightingMichael.

Mais voilà, il nous faut quitter les lieux car la visite tant attendue arrive. La visite de l’usine Ferrari de Maranello. Ici les photos sont interdites. La visite est impressionnante d’autant que nous visitons la chaîne de montage des véhicules à moteurs V12 de la gamme : 812 superfast, GTC4Lusso mais également la GTC4Lusso T mue par un moteur V8. Nous avons également le privilège immense de visiter les départements F1 clienti et Corse clienti. Une visite de deux heures que nous ne voyons pas passer qui nous vaut d’entrevoir de loin la 488 pista présentée au salon de Genève alors que j’écris ces quelques lignes. Je découvre de nouveaux bâtiments ce qui montre que Ferrari ne cesse de développer ses activités.

Nous profitons d’une heure ou deux de battement pour nous lancer dans du shopping compulsif. Les magasins aux alentours de manquent pas si vous cherchez des produits made in Maranello bien sûr !

Alors que le club déroule sont assemblée générale à laquelle nous assistons dans une des salles du musée, la salle des victoires de ce même musée est en pleine effervescence !  En effet la F2008 que vous avez pu découvrir dans la video ci-dessus est momentanément mise de côté au profit du dressage de tables pour notre dîner. 110 convives médusés se retrouvent alors au beau milieu de cette salle des victoires. Le moment est magique, solennel et difficile de cacher notre immense émotion, conscients que nous sommes de vivre ici même un instant ex-cep-tio-nnel. Bravo pour cette organisation hors du commun. On s’en souviendra à jamais.

Quelle première journée incroyable. Fourbus mais heureux nous regagnons nos hôtels. Je crois que nous ferons tous de beaux rêves ce soir !

Ce samedi matin nous réserve une visite passionnante. Nous découvrons non sans un plaisir gourmand la maison Bacchelli & Villa (Ex Auto Sport) à Bastiglia non loin de Modène. En septembre 2017, ce carrossier a été au centre d’importants changements lors de son rachat par Mattioli Auto Group (MAG), propriétaire de Ferrari Beverly Hills, Ferrari Maserati Silicon Valley, Ferrari South Bay et Ferrari Westlake.

La carrosserie a été fondée en 1972 par Franco Bacchelli et Roberto Villa, tout d’abord pour entretenir et réparer des voitures de sport et de course. La société a travaillé de nombreuses années pour Ferrari sur différents projets comme par exemple la 512 BB/LM au début des années 80.

Aujourd’hui Bacchelli & Villa travaille principalement pour le département Ferrari Classiche. Les carrosseries des anciennes Ferrari qui passent par ce département Ferrari, sont emmenées ici même pour leur restauration. Inutile de vous dire que l’excellence n’est pas un vain mot chez Bacchelli & Villa. Nous découvrons que la carrosserie travaille également sur la manufacture des culasses des dernières générations de Ferrari. L’artisanat est ici poussé à son paroxysme.

Après cette magnifique visite, nous déjeunons dans une ferme biologique et c’est ainsi que s’achève l’organisation du Club.

Nous étions quelques uns à prolonger notre séjour d’une journée supplémentaire. Dès l’après-midi nous décidons d’aller visiter la concurrence. Et nous voici rendus à sant’agata bolognese, le quartier général de Lamborghini. Malheureusement en ce samedi après-midi l’usine est fermée et nous nous “rabattons” sur le musée très intéressant et qui donne un très bel aperçu de l’histoire de la marque.

Nous poursuivons par une visite de la très belle ville de Modène qui se termine par un très bon restaurant italien entre amis. Une belle journée haute en couleur !

En cette journée dominicale, le programme est également alléchant et une découverte pour ma part. Nous nous rendons au musée Enzo Ferrari de Modène. Ce musée est ouvert depuis 2012 et est géré par Ferrari. La bâtiment d’une architecture résolument moderne héberge une trentaine de Ferrari avec un bâtiment dédié à la compétition. Nous découvrons également deux films qui présentent il commendatore, sa vie, ses rencontres, ses succès et la façon dont il a amené Ferrari au sommet de l’automobile.

Notre séjour dans la région d’Émilie-Romagne se termine par un déjeuner dans le restaurant du musée. Nous vous le conseillons vivement, nous y avons très bien mangé et puis cela fait durer le plaisir et le bonheur d’être dans ce lieu incroyable.

Malheureusement il est déjà l’heure de rentrer dans notre pays natal et de quitter celui d’adoption ! Nous reviendrons très vite. Et vous, vous y allez quand ?