Loin de moi l’idée de commencer ce récit de façon cavalière. Il est néanmoins des premières fois dont, non seulement on se souvient toute sa vie, mais après lesquelles on ressort sans aucune déception. Ce fût mon cas lors de ma première sortie circuit avec la F355 Berlinetta aux Ferrari Owners’ Days (FOD) qui se sont tenus les 26 et 27 Mars 2010 sur le circuit de Nevers Magny-Cours.

Les Ferrari Owners’ Days c’est quoi? Pourquoi est-ce un événement incontournable pour les propriétaires de Ferrari?

Les Ferrari Owners’ Days sont organisés pour la troisième année consécutive par Ferrari West Europe, dirigée par Francesco Balli et le Club Ferrari France sous la présidence de Peter Mann. Cet événement est réservé aux propriétaires d’un cheval cabré de la zone géographique suscitée.

C’est certes une fantastique occasion pour Ferrari de bien “marketer” sa marque et au Club Ferrari France de se faire connaître. Mais c’est aussi et avant tout un rendez-vous de passionnés heureux de montrer leur véhicule, d’échanger avec d’autres passionnés et bien sûr de tourner en toute sécurité sur ce circuit mythique de Magny-Cours.

Ma F355 suivie d'une 599 GTB Fiorano et 3 F430 qui ne tarderont pas à me dépasser…

Le départ de Paris s’est effectué en ce vendredi 26 mars vers 13h. La passion se partage toujours et c’est donc un ami qui m’accompagnera sur les quelques 260 kms qui nous séparent de Nevers. Le Club Scuderia auquel je fais partie (voir article sur ce sujet) a organisé un convoi à 30 kms au sud de Paris afin de faire ce chemin à plusieurs rouges. Ce sera donc avec 7 autres Ferrari que nous rejoindrons notre lieu de rassemblement.

Une california, 3 F355, une 360 Modena, une 430 spider, une 599 GTB Fiorano et une 430 tracent alors la route à vitesse modérée. C’est déjà pour moi un moment rempli d’émotion. Je découvre d’abord de visu quelques pseudos des différents forums automobiles (Racing Drivers et KB Rosso Corsa entre autres), je fais une rencontre improbable avec une ancienne connaissance professionnelle (Michel si tu me lis…) mais aussi je vois non sans plaisir de belles voitures rouler en file indienne; plaisir partagé avec les automobilistes que nous croisons, preuve que la passion automobile est bel et bien présente en France en dépit du climat autophobe attisé par bon nombre de nos gouvernants depuis de trop longues années.

Nous rejoignons l’Holiday Inn de Magny-Cours, notre lieu de rendez-vous donné par Ferrari. Il est 16h15, que le spectacle commence!
Le parking de l’hôtel vaut déjà le détour. Une vingtaine de Ferrari stationnent le temps d’effectuer les formalités d’usage.

(F40, la dernière sous le règne d’Enzo Ferrari. Photo de Pascal mon gentil passager)
(L’une des 2 Enzo présente aux FOD. L’attitude du jeune homme à droite en dit long sur l’auto…photo de Pascal)

Nous nous dirigeons vers l’accueil pour prendre possession des stickers et autres badges nécessaires à l’accès sur le complexe du circuit et le circuit lui-même. 160 Ferrari sont attendues, deux groupes ont été organisés pour les sessions pistes. L’organisation semble être parfaitement rodée. Bravo.

Direction le circuit. Les 2 groupes de voitures sont répartis sur un parking adjacent à la piste. Arrive le moment de prendre quelques photos.

(la zone d’attente à la tombée du jour le vendredi)
La star absolue en nombre d’exemplaires présents aux FOD est la 430. Ce sera mon coup de coeur tout au long du week end. Je fus impressionné sur piste par sa puissance, son bruit envoutant, sa rapidité de passage des rapports (encore améliorés sur la 458 Italia) et sa tenue de route.
(F430 scuderia noire, 328 GTS, 430 spider, 456 GT grise…un beau plateau)
(Testarossa, 430 jaune et…Fiat 500 Abarth pour le plaisirs des dames présentes)
Le briefing pilote a lieu à 18h en la présence de Francesco Balli, Peter Mann et Margot Lafitte pour ne citer qu’eux. En effet le belle Margot propose à ces dames une petite course sur Fiat 500 Abarth sur une petite piste aménagée à côté du circuit. Une bonne idée à mon sens pour intéresser les quelques femmes présentes aux FOD.
Un technicien passe de voiture en voiture pour faire quelques vérifications techniques d’usage avant de prendre la piste: présence du crochet de remorquage, usure des freins et des pneus.
(les vérifications techniques pour obtenir l’autorisation d’accéder au circuit)
Le temps de prendre la piste est maintenant venu pour quelques séries qui se termineront de nuit à 22h. Nous enfilons nos casques.
Plusieurs sensations m’envahissent. Tout d’abord, il est surprenant de conduire sur ce circuit aux tribunes vides. Ensuite je savoure la chance de tourner à Magny Cours comme bon me semble: enchainer les courbes, lignes droites et chicanes que je ne connaissais que sur console de jeu ou lors d’événements sportifs (F1 et Renault World Series) reste un privilège incroyable.
(3 F430 scuderia ton sur ton en attente d’ouverture de la piste)
Le week end sera sous l’égide de la pluie ce qui en terme de pilotage est une chance. Pour ma part, je découvre la F355 et la pluie me permet finalement de conduire avec humilité, prudence et d’éviter une quelconque casse.
(première session nocturne, premier tour sur un circuit, un grand moment!)

(les sessions de nuit apprennent à conduire avec une visibilité des plus réduites notamment en courbe)

Exténués mais heureux nous rejoignons notre hôtel à Nevers. Le parking de l’hôtel ressemble à une concession Ferrari! Quel week end!
Le sommeil n’arrive que difficilement à croire que nous sommes encore à bord de nos bolides. Mais demain ce ne sont pas moins de 5 sessions piste qui nous attendent.
Il me tarde de vous raconter tout cela.

Ferrari Owners’ Days 2010 (2/2)