Reportage week end Ferrari en Champagne 2016.

Fin Juin 2016, nous étions en vadrouille en Champagne, Mechanicsinmotion était de la partie. Voici le reportage complet de ce formidable week end plein de Ferrari !

13 Ferrari étaient présentes pour notre premier week end de l’année. Un week end qui, de la bouche même des participants restera dans nos mémoires !

Chose exceptionnelle pour le souligner, il fait beau en ce début d’été. Si, si, tout arrive !

JOUR 1

Notre point de rencontre qui devient comme une habitude, le domaine du parc de Saint Cloud. Contrairement à nos rassemblements statiques qui se tiennent au Fer à Cheval, nous avons choisi Le Brumaire qui propose une jolie salle et un jardin fort agréable. C’est ici même que nous voyons les participants arriver au rythme du rugissement des 8 et 12 cylindres. Le petit déjeuner est copieux, l’ambiance sous l’égide de la bonne humeur, les participants joyeux. Les ingrédients sont alors réunis pour un excellent week end …

Avant de prendre la route, il est temps de vous présenter les protagonistes. Au registre des V8, une 308 GTB, une 355 spider, une F430, deux 430 spider, deux California, une 458 spider et une toute récente 488 spider. Côté V12, une 550 Maranello et deux 612 scaglietti.

La horde réunie, nous prenons la route direction la A4 pour notre halte déjeuner qui se situe à une bonne heure de route. C’est à Mezy-Moulins que nous découvrons le Moulin-Babet et son charmant couple de propriétaires entièrement dévoués à l’accueil et au bien-être de leurs convives. On sent bien une passion automobile chez Franck Arnaud, propriétaire et chef cuisinier qui s’empresse de prendre des photos et de nous demander à monter dans les Ferrari.

Le lieu est paisible, cette auberge saura vous séduire pour une escapade.

Les Ferrari sont réunies dans la cour du Moulin. Les photos vont bon train.

Nous profitons de ce lieu bucolique pour prendre une charmante photo de groupe.

Après un excellent déjeuner, il est temps de rallier notre deuxième lieu de rendez-vous : les caves de la maison champenoise « Taittinger ». Un joli trajet nous attend sur les routes de champagne propices à des balades automobiles. 1 heure plus tard, nous voici dans Reims où la maison Taittinger nous a ouvert ses portes et autorisé à présenter les Ferrari dans la cour principale. Encore un régal pour les yeux et nos appareils photos …

Nous sommes reçus divinement par cette belle maison champenoise qui n’aura de cesse à rendre notre week end formidable comme nous pourrons nous en convaincre le soir venu.

Il nous est proposé de descendre à quelques 18 mètres afin de découvrir une partie des caves Taittinger.

Nous sommes ensuite cordialement accueillis dans un salon privé pour déguster ce qui représente plus de 80% de la production, le Brut Réserve composé de 40% de chardonnay et 60% de pinot noir.

Notre visite s’achève et nous reprenons la route pour rejoindre le sud d’Epernay. Plus précisément nous regagnons Vinay et l’Hostellerie la Briquetterie****. Il est 17h30 ce qui nous laisse le temps de prendre possession des lieux, de notre chambre et de pleinement profiter de la piscine, du spa et autre Hammam.

Il est 20h lorsque le rassemblement est sonné. Notre dîner se fera non loin de l’hôtel à Pierry. On papote et on prend quelques photos avant le départ.

La soirée qui s’annonce restera dans les mémoires de chacun. Après avoir visité les caves Taittinger, cette même maison nous fait l’honneur de nous ouvrir sa gentilhommière nichée au cœur du vignoble champenois pour une soirée très privée.
Face à la côte des blancs, cette gentilhommière construite en 1734 est de style Louis XV. Elle s’accroche aux flancs d’un coteau garni de vignes dominant à l’ouest le village de Pierry.
Cette propriété du champagne Taittinger depuis 1932 a vu passer les plus illustres acteurs de l’histoire de la champagne et de la France.

Inutile de vous dire que le lieu est magistral, rempli d’histoire et entrer en ce lieu en Ferrari est un privilège. Nous ne gâchons pas notre plaisir, conscients de vivre un moment d’exception. Ferrari, Taittinger, une région magnifique, un temps incroyable, une bâtisse magique, elle est pas belle la vie ?

La nuit tombée, le lieu est alors sublimé par l’éclairage et les Ferrari mises en valeur.

La fête bât sont plein. La jovialité des convives est là pour nous en convaincre. L’association mets et vins raffinée. 4 heures se sont passées sans que nous nous en appercevions.


Malheureusement les meilleures choses ont toujours une fin. Cette soirée restera certainement le point d’orgue de cette magnifique journée.

Seulement 10 minutes nous séparent de la Briqueterie, les Ferrari sont alors mises au repos pour une bonne nuit de sommeil.

JOUR 2

Après un solide petit déjeuner, c’est à 10 heures que nous démarrons les V8 et autres V12 pour regagner un lieu mythique du sport automobile : le circuit de Reims Gueux.

Après un petit périple d’une quarantaine de kilomètres nous sommes accueillis de belle manière par l’amicale du circuit de Reims Gueux.

En compagnie d’un historien de l’association, de son président mais aussi d’un ancien commissaire de piste venu spécialement pour nous, l’histoire de ce circuit nous est narrée. Les vestiges du circuit que tente de préserver cette association sont témoins de ce passé dévolu à l’automobile dans notre beau pays. N’oublions pas que notre nation a fait à sa façon l’histoire mondiale de l’automobile, soyons-en fiers.

Le circuit de Reims Gueux a été utilisé pour la première fois en 1926 pour le 2è grand prix de la Marne. D’un tracé de 7,816 kms il empruntait deux routes départementales et une portion de la RN31. Il est classé au patrimoine monumental français.

Après chaque visite il est de coutume de garer les automobile en épi le long de la départementale face aux anciens paddocks et d’immortaliser le moment. Encore un grand moment rempli d’émotions.

Il est presque 12h lorsque nous reprenons la route pour de nouveau rejoindre la Briqueterie pour notre déjeuner. Un apéritif en extérieur nous attend.

Puis nous regagnons notre salle de déjeuner.

Un menu fort agréable nous attend, laissant encore quelques heures à notre groupe pour partager de bons moments.

En fin de repas les premiers reprennent déjà la route ce qui sonne la fin de ce week end en Champagne. Il nous reste à vous donner rendez-vous pour notre prochain week end les 8 et 9 octobre dans le Perche !