C’est début décembre que la bible des amateurs d’automobiles de collection est parue, publiée par Historica Selecta.

Le tandem Adolfo Orsi et Raffaele Gazzi remet le couvert et nous propose une analyse en 320 pages de tous les résultats des ventes aux enchères entre août 2009 et août 2010.

L’ouvrage dissèque les chiffres d’affaire (en $, € et £) au regard des pourcentages de lots vendus ainsi que les plus hautes adjudications avec un recul sur 20 ans.

Ferrari fait l’objet d’une analyse séparée qui montre en autre que même si le pourcentage des lots vendus a augmenté de 63% à 68%, le nombre de lots proposés à la vente a quant à lui chuté en passant de 313 lots vendus en 2009 à 237 en 2010. Le prix moyen a subi une baisse et passe de $486K à $387K.

Au registre des records, on découvre une Cobra Shelby Daytona coupé de 1965 adjugée par Mecum à $7,7M suivie de la Ferrari 250 GT SWB Spyder California de 1962 adjugée $5,2M à Pebble Beach en 2009.

L’évolution de l’adjudication de la Mercedes 300SL Roadster

Vous l’aurez compris, cet ouvrage est un must pour tout passionné de belles automobiles. Vous le trouverez pour moins de 40€ dans les librairies spécialisées.

(Merci à Sébastien J. pour avoir été ma source d’information)