Porsche 911 Carrera RS 2.7 au 1/8è par Altaya – le montage

(étapes 1 à 6 : 13h00)

Voici donc étape par étape le montage de la Porsche 911 Carrera RS 2.7 proposée par Altaya.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les 100 fascicules, je vous propose de découvrir l’article sur la Porsche 911 Carrera RS 2.7 au 1/8è sur ce même site.

Alors bon montage à toutes et tous ! Si vous avez des informations, des questions liées au montage, n’hésitez pas à poster un commentaire au bas de l’article. Une communauté de passionnés se fera un plaisir de vous répondre.

Etape 1 – 5 h

Alors que nous sommes arrivés à la livraison des 33 premiers fascicules pour les abonnés à cette belle collection, je m’attèle (enfin !) au montage de cette fameuse Porsche 911 Carrera RS 2.7 au 1/8è proposée par Altaya.

Nous allons couvrir lors de cette première étape les 20 premiers fascicules de montage.

Voici l’assemblage de la première étape avec le capot de la malle avant. Rien de bien difficile dans cette étape si ce n’est les deux petits ergots de butée un peu difficile à insérer. Comme toujours soyez vigilant sur l’éclairage et notamment le Led à installer. Autrement le métal utilisé est plutôt de qualité.

Cerise sur le gâteau la mise en place de l’adhésif de l’emblème Porsche sur l’avant du capot. Prenez votre temps et assurez-vous qu’il soit parfaitement aligné à l’emplacement prévu.

Attention lorsque vous positionnez l’emblème à ne pas trop appuyer sinon vous allez casser le crochet intérieur du capot !

Le montage de la roue avant droite ne présente aucune difficulté apparente. Beaucoup de simplification par rapport aux autres modèles que j’ai eu l’occasion de monter notamment sur le montage de la jante dans le pneus qui ne nécessite pas de chauffer le pneu ni de le mettre dans de l’eau bouillante etc.

Faire toujours attention à la valve de gonflage qui a vite fait de casser; A part cela tout va très bien madame la marquise !

Nous y ajoutons l’amortisseur ainsi que le système de freinage à disque.


Nous attaquons ensuite le système de direction et plus précisément la crémaillère de direction.


Ensuite comme précédemment nous allons monter un disque de frein ainsi que l’amortisseur avant gauche (pas de photo)

NB : Côté pratique pensez toujours à visser à blanc avant de visser définitivement; ceci permet de retirer les impuretés métalliques et d’assurer une visserie idéale sans la casser.

Nous nous attelons ensuite à la section avant du châssis avec le montage des barres antiroulis et de ses biellettes. Pour ma part je n’ai jamais réussi à installer la barre antiroulis avec les vis AM préconisé j’ai utilisé les vis BM.


Le montage du compartiment à pile ne représente aucune difficulté.

La roue avant gauche ce monte à l’identique de l’avant droite.

Nous passons ensuite sur le début du montage du bloc moteur.

L’étape suivante consiste à installer le ventilateur de refroidissement sur le haut moteur. Ici aucune difficulté d’assemblage. Voici le résultat.

Les tuyaux d’air et le système d’allumage sont ensuite à assembler. J’ai pour ma part du coller certaines pièces du distributeur d’allumage qui avait tendance à quitter leur logement. idem pour le distributeur lui-même.


C’est la pompe d’injection avec sa courroie, le thermostat et le tube d’alimentation d’huile qui font l’objet de l’étape suivante encore ici aucune difficulté apparente dont voici le résultat.


Le fascicule 11 nous propose d’installer les caches culasse droit et gauche ainsi que les connecteurs de bougies et les injecteurs. Voici le résultat.


S’en suit l’installation du couvercle du moteur.


C’est ensuite le couvercle arrière du moteur qui est assemblé. Les autres pièces ainsi que la base des panneaux du compartiment moteur sont à conserver pour un assemblage ultérieur.


Ce sont ensuite les collecteur d’admission que nous assemblons.


Nous poursuivons le montage des collecteurs d’admission et du corps d’accélérateur.


Nous reprenons le haut moteur pour y installer le collecteur d’admission et le corps d’accélérateur gauche nous allons ensuite passer pas mal de temps à installer les différents tuyaux d’injecteur qui vous réclameront pas mal de patience.


Nous poursuivons avec le collecteur d’admission et le Corps d’accelerateurs droit qui rejoint le haut moteur.


Voici ce que donne l’ensemble moteur une fois le filtre à air monté.


Nous procédons ensuite au montage des accessoires de la base du compartiment moteur.


C’est avec le fascicule 19 que nous recevons le châssis de la Porsche Carrera RS 2.7 nous allons d’abord y installer le haut-parleur ainsi que le circuit imprimé.


Le train avant de la Porsche rejoint le châssis nous en profitons pour connecter le contacteur à pile ainsi que le haut-parleur.

Et c’est enfin au compartiment moteur de rejoindre le châssis de la Porsche il sera maintenu par quatre vis.

Et voici pour cette première étape. On se retrouve vite pour la suite du montage.

Etape 2 – 2 h 30

C’est reparti pour la suite du montage de notre magnifique Porsche Carrera RS 2.7 au 1/8è. Nous allons couvrir les fascicules 21 à 33.

Nous débutons cette seconde phase de montage avec la boîte de vitesses qui couvre les fascicules 21 et 22. Le montage se fait assez simplement. Il existe quelques petites pièces sur lesquelles il faut être assez vigilant pour éviter de les casser à part cela aucune difficulté particulière.


Les deux fascicules suivant couvrent les suspensions arrière gauche et droite dont voici le résultat.


C’est sur ces mêmes suspensions arrière que va s’installer la transmission arrière.
Il convient comme toujours de visser à blanc afin d’expulser les bavures puis de revisser et d’assurer qu’il n’y ait aucun jeu dans les pièces.


Le fascicule 26 couvre le montage des deux amortisseurs arrières qui ensuite vont rejoindre le châssis.
Dans cette étape nous installons d’abord les deux supports d’amortisseur gauche et droite.


Ensuite ce sont les amortisseurs arrière gauche puis arrière droit qui s’intègrent aux arbres d’amortisseur.


Une fois les amortisseurs installé on fixe ces derniers sur les supports.


Le fascicule 27 nous propose d’installer les conduites de frein arrière.

Après avoir soigneusement passé les conduites de freins ainsi que le câble d’embrayage, nous stabilisons le tout avec la protection de la boîte de vitesses.


Nous raccordons ensuite le câble à la boîte de vitesse. Puis fixation de la barre antiroulis arrière.

C’est enfin le tuyau d’huile qui rejoint son orifice au niveau du soubassement de caisse que l’on le fixe. Il faut absolument que l’autre extrémité reste à l’extérieur du châssis.

Pour le fascicule 28 nous installons les deux passages de roues arrière.


les quatre prochaines fascicules jusqu’au numéro 32 sont identiques au montage des freins et pneus avant. Nous nous attaquons ici à l’arrière de l’automobile. La Porsche est maintenant posée sur ces quatre roues !


Nous terminons cette deuxième étape par la première partie de l’assemblage du carter moteur.

Etape 3 – 1 h 30

Alors que je suis en possession des 57 premiers fascicules (sur 100) de la collection, nous allons passer une heure et demie pour cette troisième étape et couvrir les fascicules 34 à 43. Nous aborderons des parties moteurs, électriques et débutons l’intérieur de cette Porsche O combien mythique.

Nous poursuivons et finalisons le montage du carter moteur. Il rejoint alors son emplacement.

S’en suit l’installation de la courroie du ventilateur. Une pince à épiler est nécessaire pour insérer la courroie dans l’orifice prévu à cet effet.

Le bloc moteur a vraiment belle allure !

L’échangeur de chaleur gauche est monté.

Puis le droit.

Le silencieux d’échappement et monté et il est associé aux deux échangeurs. Le tout rejoint le soubassement de la Porsche.

Les étapes suivantes consistent au branchement des différents connecteurs électriques et surtout des les tester un à un. De mon côté RAS, tout fonctionne parfaitement.

Vous verrez, comme pour toutes les maquettes à monter que vous vous amuserez une fois ou deux avec la partie électrique de l’auto puis rapidement vous passerez votre chemin. Il est en effet déconseillé de laisser les piles dans le compartiment sous peine qu’elles fondent et altèrent les connectiques. Ensuite les sons moteur et klaxon sont peu représentatifs de l’original donc …. à vous de voir !

Nous nous occupons du panneau avant du plancher sur lequel nous installons le pédalier. La pédale de frein assurera l’allumage des feux de stop.

Les garnitures de l’habitacle ainsi que les rails des sièges sont montés sur le plancher.

Nous finissons cette étape par le montage du levier de vitesses et du frein à main.

Etape 4 – 1 h

Nous revoici pour la 4è étape du montage de notre fabuleuse Porsche 911 Carrera RS 2.7. A travers cette étape je vais épuiser tous les fascicules en ma possession à savoir les fascicules 44 à 57. Nous franchissons donc la cap fatidique des 50% du montage.

Nous montons puis installons les deux sièges de notre maquette sur le plancher.

Sur ce même plancher, nous installons la partie arrière qui va ensuite accueillir les 2 sièges arrière.

Tout d’abord l’assise,

Puis le dossier.

C’est ensuite l’ensemble du plancher qui rejoint le châssis de la Porsche. Veillez bien à ce qu’aucune connectique électrique ne reste coincée sous le plancher. Faites bien ressortir le câblage par l’avant.

Nous nous attaquons ensuite à l’assemblage du tableau de bord. Dans un premier temps la boîte à gants et diverses décorations.

C’est au tour du volant puis de la colonne de direction de rejoindre la tableau de bord au même titre que d’autres décorations dont les autocollants des différents compteurs. Pour ma part si je respecte le montage, j’ai l’écusson Porsche qui se positionne à l’envers (voir photo). J’espère que la colonne sera finalement tournée de 180° lors de l’assemblage au train roulant avant. Si quelqu’un se trouve dans le bonne configuration, je suis preneur !

Comme toujours soyez très soigneux avec les différents câbles électriques surtout les deux qui passent dans la colonne de direction.

Après avoir fixé le panneau LED qui va éclairer les différents compteurs, nous fixons les 4 câbles (vert/vert, bleu/bleu, blanc/blanc et orange/banc) comme présenté sur la photo ci-dessous.

On visionne bien le panneau LED sur la photo ci-après. On notera que les câbles qu’on nous demandé d’installer sur le circuit imprimé lors de précédentes étapes sont systématiquement à retirer ici pour le montage du tableau de bord. Je conseille donc de zapper l’étape qui consiste à connecter les câbles au circuit imprimé, nous le ferons quoi qu’il en soit plus tard…

Avec notre dernier numéro, le 57, nous avons reçu une bien jolie pièce de carrosserie sur laquelle nous collons les fenêtres de custode grace à des adhésifs double face fournis également avec le numéro 57. Soyez ici encore très patient et minutieux. Coller les adhésifs f’abord sur le carrosserie puis avec une pince à épiler retire très lentement le papier. C’est alors que la partie collante va rester coller à la carrosserie. Si vous allez trop vite vous repartirez avec toute la partie collante qui finira alors en boule et sera alors inutilisable. Ceci n’est pas expliqué dans le fascicule.

Et voici notre 4ème étape terminée avec cette jolie pièce de carrosserie sur laquelle à n’en point douter nous serons amenés à rajouter divers éléments lors des prochaines phases de montage. A très bientôt cher(e)s Porschistes.

Etape 5 – 1 h

Une phase assez rapide car nous couvrons uniquement 6 fascicules jusqu’au numéro 63.

Nous nous occupons tout d’abord des deux éclairages de l’habitacle qui s’installent de part et d’autre.

Puis le panneaute support du capot moteur.

Suivi du panneau de base du pare-brise

Nous retournons ensuite sur l’assemblage intérieur. Le tableau de bord rejoint son logement en prenant grand soin à la colonne de direction. Un certain nombre de câblage sont également connectés.

Le compartiment moteur reçu au numéro 17 rejoint son logement. Le tuyau d’huile est raccordé définitivement.

Nous prenons la section avant de la carrosserie reçue au numéro 61 sur laquelle nous commençons à fixer diverses tuyauteries. Le pare-feu et le couvercle du système de ventilation sont également assemblés sur la section avant.

Nous sommes au bout des fascicules en notre possession. A très vite pour la suite du montage !

Etape 6 – 2 h

Nous revoici pour une étape sans trop de difficultés qui va nous permettre d’atteindre 75% du montage de notre magnifique Porsche 911 Carrera RS 2.7.

Nous reprenons la section avant de la carrosserie pour y installer le compartiment de maintenance  du coffre.

Le réservoir d’essence, une fois l’unité d’envoi du carburant installée, rejoint la section avant de la carrosserie.

Deux plaques de fixation permettent de stabiliser le réservoir dans son logement.

Réservoir de lave-glace, serrure du hayon, tuyau de remplissage du réservoir, et réservoir du liquide frein constituent notre étape de montage.

A côté du réservoir de lave-glace, nous installons la première batterie.

La seconde batterie rejoint également son logement.

 

Montage de la roue de secours

Nous prenons la traverse du coffre avant pour y ajouter le réservoir d’eau, la plaque de verrouillage du couvercle de coffre et la plaque VIN. La travers est ensuite fixée sur la parti avant de la carrosserie.

La roue de secours peut alors rejoindre son logement.

Notre travail maintenant porte sur les ailes avant droite et gauche de notre Porsche. Trappe de réservoir d’essence, éclairage et feux pour l’aile gauche.

Il en va de même pour l’aile droite qui en lieu et place de la trappe de réservoir, reçoit l’antenne.

Enfin le pare-chocs avant reçoit la plaque Porsche 911.

L’étape qui m’a pris le plus de temps est celle qui a consisté à installer le système d’amortissement du couvercle de coffre. Le problème vient principalement de l’accessibilité aux deux points de fixation. Beaucoup de patience alors !

Je n’ai pas inséré les corps des deux amortisseurs à ce stade du montage de peur de les égarer. Je vous conseille de les garder au chaud.

Et voilà les 3/4 de notre Porsche achevés. Encore quelques semaine de patience pour pourvoir contempler notre travail !