Je découvre de façon fortuite un nouveau magazine automobile “S”. Ce magazine lancé le 21 juin vient de publier son deuxième numéro qui est encore disponible dans tout bon point presse.

Le premier numéro de “S”

“S”, mais qu’est-ce? Quel est le format de ce nouveau magazine? Comment se différencie t’il de ses concurrents? Faut-il s’abonner?

Le format de ce magazine est atypique; il s’agit tout d’abord d’un bimestriel. Sa présentation fait tout de suite penser à une bande dessinée. On a ainsi instantanément envie de collectionner ce bel objet qui se veut résolument haut de gamme. Son prix le positionne comme tel mais pour 5,50 € vous n’avez aucune publicité. Une belle couverture cartonnée et du papier couché Périgord feront de chaque numéro un beau livre. Il faut aussi souligner que le prix est passé de 4,90 € à 5,50 € entre les deux numéros pour augmenter la qualité de fabrication. Vous l’aurez compris, esthétiquement il n’y a rien à redire.

le numéro 2 d’une qualité exemplaire et au standard BD

S comme sportivité. Le ton est donné, le bimestriel cible les voitures de Grand Tourisme et autres sportives de tout poil. Je commence donc à feuilleter mon exemplaire. Il semble que le sommaire soit décliné en deux temps: présentation de 4 voitures puis comparaison de 2 autres voitures.
Je me jette sur l’article consacré à la Ferrari 599 GTO. Première surprise, certaines photos me sont familières… et en effet après une petite recherche je retrouve le magazine britannique Car du mois de juin qui partage quelques unes des photos. Pas génial pour un nouveau magazine qui se veut différent des autres. Deuxième surprise, le texte traduit en est très largement inspiré et S ne s’en cache pas et présente le nom du photographe et des rédacteurs en dernière page: ce sont les mêmes que Car.
Rebelotte pour le duel Lamborghini Murcielago SV et Bugatti Veyron Grand Sport… je suis un peu déçu.

Faut-il pour autant conclure que S se limite à une traduction de Car? Oui et non. Non sur la forme car S est résolument innovant avec des photos plus grand format. Oui sur le fond en édulcorant en plus les articles de Car. S est moins fouillé. Moins fouillé également que Sport Auto, notre référence nationale. Je reste donc sur ma faim et attends néanmoins le troisième numéro pour savoir si je m’abonne ou non.

A vous de juger maintenant!