Mondial de l’automobile 2012

La grande messe automobile “made in France” se dit en ce moment à Paris porte de Versailles jusqu’au 14 octobre. Avant l’ouverture officielle du salon, deux journées sont réservées à la presse. Le bon sésame en main, me voici déambuler dans les différents halls en quête des dernières nouveautés. Nous savons que ce mondial de l’automobile 2012 n’est pas un grand cru côté nouveautés, rien à voir avec le salon de l’automobile de Genève en mars dernier. Une certaine morosité flotte dans les allées alors que le dynamisme et la suractivité auraient été les bienvenus. Il convient de relativiser mes propos car pour tout passionné d’automobile qui n’a pas la possibilité de visiter d’autres salons internationaux, le voyage vers la porte de Versailles vaut toujours le détour. C’est un concentré du meilleur de la production automobile. Alors n’hésitez pas une seconde, courez-y vite!

Des surprises, nous en aurons. Des bonnes et des moins bonnes. Au registre des belles surprises, Mc Laren.

La firme britannique après avoir relancé la marque avec le MP4-12C, propose à Paris deux nouveautés. La cible est toujours la même: contrer la Ferrari 458. Il est donc très logique de voir la version spider de la MP4-12C. Très logique (trop?) de découvrir encore et toujours de nombreuses similitudes.

Mc Laren MP4-12C spider

Mc Laren MP4-12C spider

Mc Laren dévoile sa P1, ou plus précisément la dernière vision stylistique de ce que sera la P1. Les livraisons devraient débuter fin 2013 pour cette série limitée à 500 exemplaires. Je dois avouer que cette automobile ne me laisse pas indifférent. Cette supercar de la marque a la lourde tâche de succéder à la Mc Laren F1 présentée voici 20 ans. On parle de 800 ch.

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Mc Laren P1

Un grand écart pour passer du Hall 5.1 au hall 1 et découvrir le stand Ferrari. Ici non plus pas de première mondiale, la toute dernière F12 berlinetta ayant été présentée au salon de Genève mais comme toujours un haut lieu où il fait bon rêver. Je séjourne une bonne heure à découvrir dans les moindres détails les modèles exposés et vous offrir en sus des photographies, la visite complète du stand à 360°. Pour les plus curieux, partez à la recherche de votre humble serviteur!

visite virtuelle interactive à 360° | une production Electronic Eye ©2012

 

La star reste cette sublimissime Ferrari F12 berlinetta. V12 de 740 chevaux. C’est chaud! Ferrari illustre chacune de ses créations par la bagagerie associée. Une jolie idée. Le stand est loin d’être pris d’assaut ce qui est très plaisant pour flâner.

Ferrari F12 berlinetta

Ferrari F12 berlinetta

Ferrari F12 berlinetta

Ferrari F12 berlinetta et sa bagagerie

Ferrari F12 berlinetta

Ferrari F12 berlinetta et à ses côtés la Ferrari FF

La Ferrari FF à ses côtés est présentée avec le tout nouveau toit panoramique. Non loin, campée à deux pas de ses bagages, la Ferrari 458 spider.

La bagagerie de la Ferrari 458 spider

Cette automobile fait l’objet de toutes les convoitises même auprès de plus jeunes!

Ferrari 458 spider

Une 458 Italia achève une extrémité du stand Ferrari.

Ferrari 458 Italia

La California 30, dernière évolution en date de la California me plait toujours autant.

Ferrari California 30

Mais prêtons une attention particulière à cette cellule posée à droite de la F1. Il s’agit du châssis de la future supercar de la marque, nom de code F70 qui se veut remplacer la mythique Enzo. La motorisation sera hybride.

Chassis Fibre de Carbon Ferrari

Au moment de quitter le stand, je demande le press kit. Je repars avec une feuille A4. Tout fout le camp…

Rapide détour chez Lamborghini au Hall 4. Trop content de revoir l’Aventador, Lamborghini ne présente que 3 Gallardo…(même si une Aventador rouge est cachée à l’étage). Depuis l’ouverture officielle, une Aventador grise a été installée pour le public. Je ne comprendrai jamais les stratégies marketing de ces groupes! La Gallardo est en fin de vie et on ne cesse d’attendre la remplaçante. Les 2 hôtesses, les performances accrues ou les retouches stylistiques n’arriveront pas à compenser le manque!

Lamborghini Gallardo LP570-4 Superleggera

Lamborghini Gallardo LP550-2 Spyder

Lamborghini Gallardo LP560-4 restylée

Restons dans le groupe Volkswagen qui occupe la quasi totalité du hall 4. Bentley présente une Continental GT3 très réussie et assez impressionnante.

Bentley Continental GT3

En face chez Audi, nous découvrons le proto lauréat des 24 heures du Mans, la R18 e-tron quattro

Audi Proto Le Mans

Et une nouvelle évolution de la R8 à moteur V10: la R8 V10 Plus dont le moteur est amené à 550 chevaux.

Audi R8 V10 Plus

Audi R8 V10 Plus

Audi R8 V10 Plus

Porsche n’en finit plus de décliner sa gamme dans tous les sens, à en perdre le sien. C’est bien dommage tant la nouvelle 911 type 991 est esthétiquement très réussie. Voici les versions 4 et 4S, coupé et cabriolet.

La firme présente également une ébauche de style de la Panamera. La Panamera Sport Turismo hybride. C’est assez réussi.

Panamera Sport Turismo hybride

On repart chez les italiennes et Maserati qui propose une première mondiale, la GranCabrio MC Stradale et ses 450 chevaux. Cette voiture me plait à mourir. Le stand est d’une tristesse redoudable et aucune animation ne compense. Alors que nous propose Maserati après la Gran Turismo? Ce n’est pas cette année que nous aurons la réponse. Peut-être à Genève?

Maserati GranCabrio MC Stradale

Petit arrêt chez Fiat avec là aussi de jolies carrosseries.

Ou encore ces grandes demoiselles qui ornent les Fiat 500. On se demande comment elles font pour rentrer dans ces jolis pots de yaourt pourtant elles n’ont pas l’air de beaucoup manger!

Tout de carbon et de cuivre vêtu, un très joli concept car chez Peugeot, l’Onyx.

Toujours dans le hall 1, les marques allemandes premium et tout d’abord Mercedes avec le concept CLA.

Mercedes Concept Car CLA

Mercedes Concept Car CLA

Et une vraie vedette la SLS AMG Electric Drive d’un bleu chromé qu’on ne peut pas manquer!

Mercedes SLS AMG Electric Drive

Et puis un de mes coups de coeur du salon de Genève que je retrouve non sans plaisir. Je prends le temps de découvrir l’espace intérieur de la nouvelle Classe A. Seul son prix pourrait nuire à son succès annoncé.

Mercedes Classe A

Mercedes Classe A

Mercedes Classe A

Et la très réussie Mercedes SLS AMG GT qui gagne en puissance et affiche 591 chevaux.

Mercedes SLS AMG GT

Mercedes SLS AMG GT

Du coté de chez BMW, deux automobiles retiennent mon objectif. Le concept Active Tourer et la 335i habillée du pack M performance.

BMW Active Tourer

BMW 335i Pack M Performance

BMW 335i Pack M Performance

Jaguar nous offre une belle surprise avec la présentation en première mondiale de sa type F. Un vrai coup de coeur à mi chemin entre la Ferrari California et la BMW Z8 tout en apportant un caractère propre. Faisons le tour du roadster.

Jaguar F Type

Jaguar F Type

Jaguar F Type

Jaguar F Type

Jaguar F Type

Jaguar F Type

Magnifique non?

En face, une voiture made in France 100% électrique que vous découvrirez peut-être à travers ces lignes. Exagon Motors présente sa furtive-eGT mue par deux moteurs électriques qui totalisent 407 chevaux.

Exagon Motors Fugitive-eGT

Exagon Motors Fugitive-eGT

Exagon Motors Fugitive-eGT

Ainsi s’achève cette première visite au mondial de l’automobile 2012. Je parachèverai mon avis global vendredi prochain lors de la dernière nocturne. Je vous donne rendez-vous au 83ème salon international de l’automobile de Genève qui se tiendra au Palexpo du 7 au 17 mars 2013.