Je vous propose sur ce billet de vous présenter le travail de Sébastien sur l’intérieur de la voiture. Le gros du travail porte sur les cuirs de la voiture qui restent le revêtement principal d’une Ferrari F355.

Les moquettes, quant à elles, ont été traitées au nettoyant pour tissu. Elles ont retrouvé leur rouge d’origine! Je croyais les avoir bien nettoyées…grave erreur!
Mais revenons aux cuirs. Il est important de procéder en deux étapes pour redonner aux cuirs leur aspect et  leur souplesse.
Etape 1 – Nettoyer les cuirs
Avant de nourrir vos cuirs, il est impératif de procéder à leur nettoyage. Cette étape est souvent oubliée ce qui a pour désagrément d’emprisonner les saletés dans le cuir. Il est aussi important de ne pas utiliser d’eau pour le nettoyage. Il y a alors un risque de prolifération de champignons et de moisissure.
Un leather cleaner est appliqué à la brosse de façon circulaire puis essuyé juste après après une micro-fibre de façon rectiligne.

La photo suivante est assez édifiante. La partie centrale de l’assise a été nettoyée, le bord attend de l’être. Il est plaisant de retrouver le rendu mat du cuir.
(Cette photo montre l’importance du nettoyage: l’assise du siège traitée, le bord du siège ne l’est pas encore)
Etape 2 – Nourrir les cuirs
Après un nettoyage en profondeur des cuirs, il est temps de les nourrir. Un lait nourrissant pour cuir fera amplement l’affaire. Il convient de l’appliquer couche par couche jusque saturation du cuir. Laisser pénétrer la dernière couche puis retirer le surplus avec une micro-fibre.
(Etape 2: nourrir les cuirs avec un lait ad hoc)
Le rendu final est à la hauteur de mes attentes. Le cuir a retrouvé son aspect, sa souplesse. Il restera à colorer certains endroits qui ont été plus sollicités que d’autres.
Voici pour cette rénovation intérieure qui aura pris entre 3 et 4h de travail.
(La rénovation une fois terminée. Ces sièges Racing en carbone sont vraiment sublimes)