La Ferrari F355 fut construite entre 1994 et 2000 et comme toute automobile mise en circulation après le 1er janvier 1993 elle est équipée de catalyseurs autrement appelés pots catalytiques. Depuis peu, au ralenti ainsi qu’entre 3000 et 3500 tr/mn, le bruit moteur de ma Ferrari F355 a changé pour dévoiler un bruit de limaille en déplacement ou d’entrechoque entre deux pièces métalliques. Que se passe t-il? Quelle solution peut-on apporter à ce type de bruit? Que faire pour retrouver le son fabuleux de cette voiture quelque soit le régime moteur?

 Le pot catalytique est constitué d’une cavité d’acier inoxydable dans laquelle les gaz d’échappement transitent. Ils traversent alors une structure capillaire en nid d’abeille faite en céramique. La durée de vie de cette structure est limitée et est amenée à disparaitre totalement faisant alors place à un tube totalement vide. Les gaz toxiques de type monoxyde de carbone, oxyde d’azote et hydrocarbures imbrulés ne sont plus transformés en CO2 et en eau. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, mes deux catalyseurs étaient complètement vides. Un anneau de structure intérieur est alors à nu et se met en vibration jusqu’à claquer sur le structure extérieure du catalyseur. Le bruit métallique vient de naître.

Les solutions sont assez simples. Soit on remplace les catalyseurs par de nouveaux. Compte tenu de l’âge de la voiture, le tarif pratiqué vous fera très rapidement vous diriger vers une autre solution: des tubes. Ces tubes un peu spéciaux reprendront les connecteurs d’habitude branchés sur les catalyseurs à savoir la ou les deux sondes lambda et le contrôleur de température. L’éclaté ci-après vous donnera un aperçu du système d’échappement d’origine d’une Ferrari F355 en injection motronic 2.7 (1994-1996). Ce schéma diffère de la réalité des voitures qui ont changées leur système d’échappement. Les gaz qui passent par les catalyseurs ne rejoignent pas le silencieux (autrement appelé marmite) mais vont directement vers la deuxième sortie d’échappement. Je rajouterais que la Ferrari F355 possède 2 catalyseurs, 1 par rangée de 4 cylindres.

Cliquez sur le schéma pour l'agrandir

Les tubes qui remplacent les catalyseurs sont disponibles auprès de nombreux fabricants d’échappements.

Et le contrôle technique me direz-vous? La réponse dépend de l’année de fabrication de la Ferrari F355. De 1994 à 1996 elle est équipée d’une injection Motronic 2.7 et d’une sonde lambda à l’entrée du catalyseur. La mesure de pollution se fait donc avant le passage des gaz dans les catalyseurs. Les retirer ne change rien. Que vous ayez des catalyseurs ou des tubes c’est bonnet blanc et blanc bonnet, vous passerez le contrôle technique. On peut d’ailleurs légitimement se demander pourquoi cette configuration quelque peu inutile…

De 1996 à 2000, les normes antipollution américaines sont plus restrictives et l’injection de la Ferrari F355 passe en motronic 5.2 à double sonde lambda, une en amont et une en aval du catalyseur. Ceci est beaucoup plus logique et le contrôle pollution compare alors les gaz qui entrent de ceux qui sortent du catalyseur. La Ferrari F355 perd alors un peu de puissance et afficherait alors entre 370 et 375 chevaux au lieu des 380 chevaux annoncés. En théorie vous devez donc remettre les catalyseurs pour passer le contrôle technique. Il y a cependant beaucoup d’indulgence sur ce type de voiture de par leur âge et le faible kilométrage couvert chaque année. A l’année une Ferrari pollue bien moins qu’une Clio!

Mais je ne vous ai pas parlé de l’essentiel: le son. Sans les catalyseurs le son de la F355 se révèle dès 2000 tr/mn comme jamais. Un son absolument fantastique et jouissif. La symphonie est alors présente de 1000 à 8500 tr/mn. Elle flatte l’oreille sans jamais l’agresser.

Et vous avez-vous votre échappement d’origine? Envisagez vous de mettre des tubes? Avez-vous déjà des tubes? Qu’en pensez-vous?