Visite virtuelle interactive à 360° | BMW X1 xDrive 28i (6 cylindres)

C’est en avril 2010 que je vous présentais le BMW X1 xDrive 28i dans sa configuration luxe. Pour pouvez (re)lire l’article de l’époque ici. Depuis, quelques améliorations mineures ont été apportées et notamment les rails de pavillon en aluminium ainsi que le traitement du vitrage couleur carbone de chez Glastint.

Cela fait longtemps que je souhaitais faire une mise à jour des visuels de ce crossover, faire mon retour d’expérience et le comparer à ma précédente voiture, la 325i touring de 218ch.

Tout d’abord au rayon sonorité moteur, un plus côté X1. Le 3 litres à injection directe est onctueux mais aussi joue dans un registre plus rauque que le 2,5l. Même si le moteur de la série 3 flatte déjà nos ouïes, le X1 tape plus fort. Un régal au quotidien. N’hésitez pas à revivre la vidéo embarquée ici.

La position de conduite est conforme au standards de la marque et nous ne sommes pas dépaysés. On est loin des SUV X3/X5/X6 qui sont un peu en retrait au niveau de la tenue de route de par un centre de gravité plus haut suspendu.

La transmission xDrive quant à elle apporte ce qui manquait à la série 3 en tenue de route sur adhérence précaire. Mais voilà finies les petites dérives sympathiques en virage…on ne peut pas tout avoir. Il me faut néanmoins m’attarder sur la boite automatique à 6 rapports (en série sur la version 28i) qui ne profite pas d’un double embrayage et marque le pas par rapport à ce que l’on peut trouver sur la 135i de 306ch par exemple. Je sais certains clients très attachés à la boite du X1, ce n’est pas mon cas.

L’ambiance à bord est cossue mais là aussi en retrait par rapport à la série 3. La finition n’est pas au mieux tout en étant tout à fait honorable. Maintenant ne vous attendez pas à plus d’espace…crossover ne rime pas avec camionneur.

Côté ligne…j’adore. Cette configuration extérieure Saphirschwartz/Alu, intérieure cuir Rotbraun et jantes de 18″ gris anthracite en W fait mouche.

Et comme je sais que vous êtes maintenant habitués à une visite interactive, je vous laisse entre les mains de ce bestseller de la firme bavaroise.

(visite interactive avec fonctions plein écran et zoom et en prime une petite vidéo moteur)

Comme de coutume, les visuels ont été effectués par la société Electronic Eye.