Notre périple continue et nous voici aux abords de Gumpert. Le constructeur Allemand présente deux Apollo S. Il s’approvisionne chez Audi pour ce qui est du moteur. Le V8 de la RS4 ici gavé de deux turbo est préparé chez MTM et ce magnifique moteur développe la bagatelle de 700 ch.

Gumpert Apollo S

Nous voici maintenant chez le Suédois Koenigsegg. Il présente son Agera qui se veut, avec ses 910 ch rivaliser avec la Bugatti Veyron.
(Koenigsegg Agera)
On retrouve également sur ce même stand la CCXR qui sera produite simultanément.
(Koenigsegg CCXR)
Est-ce nécessaire de présenter l’Ettore Bugatti Veyron? Bugatti nous présente une fabuleuse Veyron 16.4 Grandsport, le roadster de la marque. Considérée comme le fleuron de l’industrie automobile (ou aéronautique, je ne sais plus!), cette Grandsport arbore une peinture bicolore vraiment très séduisante. Rappelons que le W16 développe rien moins que 1001 chevaux…et vogue à 407 km/h. La voiture vous tente? Il ne vous reste plus qu’à aligner les quelques 1,65 millions d’Euros!

Mon second coup de coeur continue à se nommer Spyker. Rappelons que ce petit constructeur Néerlandais vient de s’offrir le suédois Saab. Je ne suis pas sûr que le mariage sera heureux mais l’avenir nous en dira plus. Spyker propose un beau panel d’automobiles sur ce salon de Genève motorisés par Audi. Trois objets sublimes trônent et mettent en avant la qualité de leurs galbes mais aussi de leur construction. A admirer dans les moindre détails. Voici quelques photos qui valent mieux qu’un long discours.

(Spyker C8 Aileron Spyder)
(Spyker C8 Laviolette LM85)
(Spyker C8 Aileron)
L’incontournable Lamborghini possède ici un joli stand bien achalandé. Entre autres Lambo présente sa nouvelle Gallardo LP 570-4 officiellement appelée Superleggera dans un vert ma foi bien sympathique.
(Gallardo LP 570-4: V10 de 5.2l)
Je suis un peu déçu de ne pas voir exposée la Gallardo LP 550-2 Valentino Balboni qui annonce un retour aux deux roues motrices.
Une Murciélago coupé et une Gallardo roadster complètent le stand.
(Murciélago LP 670-4 SV)
(Gallardo LP 560-4 Spyder)
Un rapide passage chez Bentley pour faire cette photo de la Continental GTC Série 51 dont le coloris ne peut laisser indifférent.

(Bentley Continental GTC Série 51)
Pour terminer ce tour d’horizon et avant de rejoindre mon stand fétiche, un petit arrêt chez Audi qui propose dans un coloris surprenant, mais très à la mode chez beaucoup de constructeurs cette année, la R8 spider dans son évolution avec le moteur Lamborghini V10 de 5,2 litres et 525 ch.
(R8 5.2 FSI quattro)

Maintenant je me dirige vers le stand qui me fait parcourir à chaque fois avec bonheur les 3 salons automobiles européens. Je vous propose de nous retrouver pour clore ce beau salon chez Ferrari.