• Son
  • Voix
  • Ambiance

Metallica en concert au stade de France – 12 mai 2012

74.000 spectateurs étaient réunis le 12 mai 2012 au Stade de France pour le concert de Metallica. Le groupe américain de trash metal ne s’arrête qu’une seule fois en France pour sa tournée mondiale et les fans se sont réunis en nombre. Le groupe fête dignement les 20 ans (déjà!) du plus connu de leurs albums: le black album.

Entre amis, fans de metal, l’excitation à son comble, nous regagnons l’arène des gladiateurs pour une rencontre à fort décibel. Nous avons la chance incroyable d’être en Pelouse Or à quelques mètres du quatuor de choc. Sommes-nous devenus fous à nous mettre ainsi dans la gueule du lion, à la merci de toutes compressions animales…

Rares sont les premières parties de qualité et même si Metallica peut être qualifié de plus grand groupe de trash metal, les deux premières parties sont inintéressantes au possible. Le groupe français Gojira précède le groupe americano-britannique The Kills. Le premier est abonné au bruit pour le bruit, le second joue dans un registre conceptuel qui ne parviendra pas à capter la foule.

Une bande de hardos pas crasseux!

21h15: Metallica entre sur scène pour 2h15 de concert d’anthologie. Comme toujours l’ouverture se fait sur Ecstasy of Gold une musique d’Ennio Morricone et Hit the lights, première piste issue de leur premier album Kill’em all. J’immortalise le moment par une vidéo dont vous excuserez la qualité mais qui vous plongera dans l’ambiance. Vous remarquerez que dès l’arrivée du groupe un mouvement incroyable de foule nous fait avancer de 10 mètres vers la scène. C’est chaud!

Le son est phénoménal, au volume savamment dosé sans arracher les oreilles. Nul besoin de mettre les boules Quiès! Même si certains ont pu se plaindre des effets d’échos depuis les gradins, nous n’avons que des éloges à faire sur la réception depuis la pelouse.

Les quatre compères semblent ne pas être blasés de ces concerts surdimensionnés qui restent leur quotidien. Ils ont tous la forme, partagent leur passion et nous proposent un concert sans aucune faute de goût. James Hetfield par sa voix puissante et toujours juste, est un régal. Comment fait-il pour conserver une telle voix concert après concert?

James Hetfield, la voix de Metallica – Stade de France 2012

L’emblématique guitariste solo Kirk Hammett est impérial et très présent sur le proscenium en forme de V. Il est alors à notre portée.

Kirk Hammett – Lead Guitar – Stade de France 2012

Le concert est très léché et ne laisse guère de place à l’improvisation. Le groupe ne lésine pas sur les moyens sonores, lumineux et pyrotechniques. Ils assurent même une présence pendant 10 bonnes minutes au bord de la scène alors que le concert est terminé. Une proximité rare auprès de la Metallica Family comme le groupe aime à le répéter.

Nothing Else Matters marque le milieu du concert. La balade parmi les plus connues du groupe. Un grand moment de communion avec Metallica. Le stade s’éteint, les briquets s’allument…

Le Danois Lars Ulrich, batteur et co-fondateur du groupe est sur dynamité. Belle prestation également.

Lars Ulrich au stade de France le 12 mai 2012

Et n’oublions pas le petit dernier du groupe qu’il a rejoint en 2003, le bassiste Robert Trujillo qui a notamment joué avec Ozzy Osbourne. Plus discret que ses acolytes mais pas moins performant.

Le concert s’achève à 22h30. Nous en avons pris pleins les oreilles et pleins les yeux et n’est-ce pas là le principal? Bravo à Metallica pour ce magnifique concert 2012 au Stade de France!

Metallica – Stade de France 2012

Et voici la set list de ce concert du 12 mai 2012 au Stade de France

Metallica Setlist Stade de France, Saint-Denis, France 2012, 2012 European Black Album Tour