En février dernier, nous étions à la présentation du programme 2012 du RallyStory. Le 1è événement de la saison 2012 est le Rallye de Paris GT qui, comme de coutume débute par un rassemblement des concurrents au Trocadéro le vendredi soir. MechanicsInMotion y était! Bon OK je n’étais pas le seul. J’y retrouve bon nombre d’habitués dont quelques membres des clubs EAP, Ferrarista et bien sûr du Club Scuderia!

Cette année les organisateurs ont choisi de voyager sur le circuit de Magny Cours puis celui de Dijon Prenois. Deux circuits que je connais bien pour y avoir fait quelques tours mémorables à bord de ma Ferrari. Malheureusement, même si le rassemblement du vendredi  se fait sous un radieux soleil, le week end tout entier sera rythmé par des averses. Dommage, même si tourner sur un circuit  sous la pluie reste une expérience à vivre.

Devant le Trocadéro, les voitures vont et viennent. Certaines dorment ici toute la nuit, d’autres rentrent chez elles jusqu’au petit matin, heure du départ. Cette année, l’accès aux voitures est entièrement libre. Génial.

Alors? On fait un petit tour du parc?

Deux Ford GT sont en lise, l’une en provenance d’Allemagne, l’autre de Belgique. Nous reverrons un modèle Gulf identique au départ du Rallye Nocture Pirelli. Cette voiture en impose et le public ne s’y trompe pas.

Avouons que la majesté du lieu sublime le moment. La tour Eiffel, les fontaines du Trocadéro, le palais de Chaillot…c’est magnifique. Oui, c’est vraiment magnifique sous ce beau soleil. Je suis aussi toujours surpris de l’attrait international de ce Rallye de Paris. Belges, Allemands, Russes. Ces derniers arrivent encore en force pour cette édition 2012.

Les Ferrari sont en nombre et principalement un décliné impressionnant de la 458. Italia, Spider et même Challenge avec pneus route s’il vous plait!

Ferrari 458 Italia

Ferrari 458 Spider

Ferrari 458 Challenge

Ferrari 458 Spider

Ferrari F430

Ferrari F355 Berlinetta

Ferrari California

Ferrari California et 458 Italia

Et une petite série d’Aston Martin.

Aston Martin V12

Après tout ces dégagements de CO2, respirons un peu avant de repartir au charbon! Exagon Motors expose son Exagon Furtive e-GT électrique (même si un petit moteur thermique assure une autonomie plus importante en rechargeant les batteries). J’avais eu l’occasion de voir cette voiture au dernier Trophé Andros du Stade de France et le silence de fonctionnement surprend toujours.

Exagon Furtive e-GT

Exagon Furtive e-GT

Les Lamborghini ne sont pas en reste avec de très jolies choses dont une Super Troféo. Cette voiture n’est pourtant pas homologuée pour la route…la plaque d’immatriculation suffirait-elle?

Lamborghini Super Trofeo

Lamborghini Gallardo Superleggera

Ce rassemblement est assez couvert médiatiquement comme en témoigne le tournage du reportage de Fast Club sur W9 avec Stephane Rotenberg (habitué de l’événement) et Nicolas Melin (De Widehem Automobiles).

Stéphane Rotenberg & Nicolas Melin

Ce même Nicolas qui participe au Rallye avec une McLaren MP4-12C cette fois-ci immatriculée et qui était présente au dernier Cars & Coffee.

McLaren MP4-12C

 Une Morgan, une Mercedes et le Safety Car pour terminer notre tour d’horizon de cette 19è édition du Rallye de Paris 2012. En espérant vous compter parmi les curieux pour l’édition 2013.

Morgan Aero Supersport

Mercedes SLS AMG

Maserati QuattroPorte en guise de Safety Car